Le Boulanger

… C’est souvent ce que l’on appelle un petit commerçant. Même si mon boulanger, celui chez qui je me rends régulièrement, a plutôt la taille d’un videur de bar! Mais cet un homme charmant, chaleureux et toujours plein d’entrain. Il fait encore son pain, je devrais dire ses pains, lui-même. Donc, a l’heure ou les fêtards vont se coucher, lui, il fabrique du pain. Avec du levain. Du vrai bon pain. A chacun sa madeleine…
C’est non seulement un personnage, mais encore un peu le centre du quartier. Vous voulez vraiment savoir ce qui se passe dans le quartier? Une seule adresse : le boulanger! Triste sera le temps ou tous ces petits artisans, ces petits commerces auront disparu au profit des “grandes surfaces”.
Alors quand je lis que le boulanger de Champel n’en peut plus des travaux du SEVA, qu’il est face a une barrière de chantier derrière laquelle rien ne se passe depuis l’été dernier, je m’agace…
Mais je me fâche vraiment lorsque j’apprends que l’inénarrable Pagani, Conseiller administratif de notre bonne Ville de Genève, en charge des travaux (donc d’une partie du CEVA), ardent défenseur de la veuve, de l’orphelin et des petits commerçants, ne fait rien pour compenser ces nuisances. Il manque un avis…..
Foutaises et mauvaise foi ! Imaginer un seul instant qu’a sa place il y ait un magistrat “de droite”. Toute la “gôche” bien pensante, de EAG aux socialistes seraient en train de s’égosiller pour clamer l’assassinat du petit commerce par les “forces réactionnaires” qui ne veulent que la fin du commerce de proximité!
Mais c’est tellement plus simple lorsque l’on est “Ensemble à Gauche” que de ne rien faire!….
Quand vous remplirez vos bulletins pour les élections, rappelles-vous de cette lamentable histoire.