A tous les Jeanfoutres, incompétents, nullards, casse-pieds myrmidons, raseurs, bastringues, minus habens, et autres casse-culs…

Vous me fâchez, et pas rien qu’un peu, moi qui m’efforçais de décrocher; de me réciter, tel un mantra, tout va bien; moi qui avais décidé de “prendre de la distance”; et bien grâce à vous, c’est foutu…

Pas moyen d’être tranquille, impossible de profiter de cet arrière automne délicieux. Vos récriminations en tout genre, vos jérémiades incessantes, vos lamentations perpétuelles me prennent le chou!

Me voilà donc a rouvrir ce blog. Je crains que je ne doive sortir de ma léthargie…

Et comme on dit ces jours : Si seulement j’avais le cul de Sharon Stone